Novembre 2014



Traitement de texte : Quelques recommandations très simples pour créer du texte sur vos pièces

 

Il y a de nombreuses raisons pour ajouter du texte à une pièce. Il pourra s'agir d'instructions d'assemblage, d'une référence de pièce, d'un avertissement légal ou simplement d'un logo. Quelle que soit la raison du texte, ses caractères sont généralement les plus petites géométries d'une pièce et, à ce titre, méritent toute l'attention du concepteur.


La première chose à savoir est que le texte en relief donne de bien meilleurs résultats sur une pièce en plastique que le texte en creux (qui devra être usiné à l'intérieur du moule). Les lettres en relief sur une pièce sont plus lisibles et le texte en creux dans un moule peut être poli. Il est difficile, en revanche, d'obtenir une bonne finition lorsque le texte est en relief à l'intérieur du moule.

Figure 1 : Indications d'un commutateur Marche/Arrêt (Off/On) sur une pièce.

Figure 1 : Indications d'un commutateur Marche/Arrêt (Off/On) sur une pièce.


Deuxième point : celui de l'uniformité de la taille des parois dans votre lettrage. Évitez les polices de caractères avec empattement (serif). Ce sont celles qui comportent des petites pattes de mouche à leurs extrémités verticales. Les empattements sont en général plus étroits que les lignes principales de la lettre et trop petits pour l'usinage. Utilisez plutôt des polices linéales (sans serif) comme Century Gothic Gras, (fonte par défaut dans SolidWorks). Parmi les polices linéales courantes on peut aussi citer Arial et Verdana. D'une manière générale, rappelez-vous que, bien que la plupart des programmes de CAO 3D vous donnent l'option d'utiliser des polices Windows standard, il vaut mieux résister à la tentation de se montrer original sans une bonne raison.


Le troisième point est la taille des lettres (voir Figures 2 et 3). Il n'est pas nécessaire que le texte ressorte beaucoup au-dessus de la surface d'une pièce (une hauteur de 0,5 mm est largement suffisante), mais même dans ce cas, les règles applicables aux nervures minces restent également applicables ici. Vous n'avez pas besoin de mesurer l'épaisseur de toutes les lignes de chaque lettre ; contentez-vous de choisir une taille de fontes de 20 points ou plus et d'utiliser la version grasse de la police. Il est alors fort probable que votre texte pourra être usiné. Nous pouvons parfois usiner des fontes plus petites. Si vous avez besoin de le faire, téléchargez la pièce intégrant le texte de petite taille pour obtenir un devis interactif ProtoQuote®. Le devis que vous recevrez vous indiquera toute modification nécessaire et pourra comporter des conseils. Vous pouvez aussi contacter un ingénieur du service clientèle de Proto Labs au +33 (0)4 79 65 46 50 pour discuter de votre projet.

Figure 2 : Le

Figure 2 : Le " o " est trop petit pour l’usinage.

Figure 3 : Le

Figure 3 : Le " L " utilise une fonte de plus grande taille et laisse à l’outil suffisamment de place pour le fraisage.


Dernier point, si le texte est placé au sommet d'une haute géométrie (une haute nervure, par exemple) vous devrez parfois l'agrandir.


Pour obtenir les meilleurs résultats en intégrant du texte :


  • Créez le texte en relief.
  • Utilisez une fonte linéale grasse.
  • Choisissez une taille de caractères de 20 points ou plus.
  • Évitez le sommet de hautes géométries

Si vous n’êtes pas sûr d’avoir créé votre texte correctement, téléchargez votre modèle CAO 3D sur protolabs.fr et vous recevrez un devis interactif gratuit quelques heures plus tard.