Octobre 2011



Finition du moule et finition de la pièce

On peut mesurer la performance d'une matière de différentes façons et les fiches de données techniques fournissent de nombreuses caractéristiques. Une des caractéristiques les plus difficiles à réduire en chiffres est la finition, qui passe souvent au dernier rang, loin derrière les caractéristiques fonctionnelles.


De nombreux facteurs contribuent à l’apparence d’une pièce finie : couleur de la matière, par exemple, tendance aux retassures ou texture en « peau d’orange » (texture ressemblant à la surface grenue d’une peau d’orange), mais la finition du moule peut jouer un rôle clé. Le problème est que la finition d’un moule n’est pas toujours équivalente à celle de la pièce. Des matières comme le polycarbonate et l'ABS reproduisent généralement assez fidèlement la finition du moule. À l'inverse, la finition d'un nylon chargé verre est plus influencée par la teneur en verre que par la surface du moule. Cependant, la plupart des utilisateurs estiment que son apparence peu esthétique est largement compensée par son excellente robustesse. De même, l'élastomère thermoplastique Santoprene présentera plus ou moins la même finition mate quelle que soit la finition du moule, tout en offrant une flexibilité et une résistance aux chocs que très peu d'autres matières peuvent égaler. Entre ces deux extrêmes, des matières plastiques comme l'acétal et le HDPE présentent certains avantages et certains inconvénients du point de vue de l'apparence. Elles constituent donc un choix raisonnable quand l'apparence compte mais n'est pas une considération prioritaire dans le choix de la matière. En bref, si l’apparence compte, ne supposez pas que la finition du moule déterminera exactement le résultat obtenu. Si vous avez impérativement besoin d'une finition particulière, choisissez une matière qui la reproduira fidèlement.


Pour vous aider à comprendre combien la fidélité de la finition peut varier, nous avons développé une nouvelle aide à la conception que nous appelons le Protogami. Cet objet se compose de six pyramides tétraédriques que l'on peut faire tourner pour obtenir quatre configurations différentes.

Une nouvelle aide à la conception de Proto Labs : le Protogami.

Une nouvelle aide à la conception de Proto Labs : le Protogami.


Chaque tétraèdre présente quatre finitions différentes pour une même matière :


  • SPI-A 2: Cuir à polir les diamants de grade 2, 1-2 Ra
  • PM-F0 : Non esthétique - finition à la discrétion de Protomold
  • SPI-C1 : Grès à gros grain grade 600, 10-12 Ra
  • PM-T2 : Texture Protomold, SPI-C1 suivi d’un microbillage moyen

Chacune des quatre configurations du Protogami présentent six matières différentes ayant la même finition. Ces matières sont les suivantes :


  • ABS
  • Acétal
  • Polycarbonate (PC)
  • Élastomère thermoplastique (TPE)
  • Nylon chargé verre (PA-GF)
  • Polyéthylène haute densité (HDPE)

En dehors de la présentation des matières et des finitions, le Protogami illustre aussi la conception des clips, les charnières souples, les défis du travail avec plusieurs matières et une conception qui facilite l'assemblage. Demandez votre Protogami personnel (gratuit), prêt à assembler.


Jetez un coup d'œil à ce blog sur le développement du Protogami.