5 conseils pour économiser temps et argent pour la conception de votre moule

vendredi 8 juin 2018 Saleem Shariff

Un délai de huit semaines pour produire un moule d’injection est totalement inacceptable dans le monde actuel avec le développement rapide de produits et de fabrication « juste à temps ». Le problème est même pire pour les fabricants qui prototypent de nouveaux produits ou pièces, pour ceux qui ont besoin d’un fournisseur comblant le délai entre le lancement et la fabrication de série, pour ceux qui désirent répondre à un pic de la demande à court terme ou encore ceux qui veulent lancer un nouveau produit tout en étant dans l’incapacité de prévoir la demande future.

Ainsi, avec des cycles de développement et de production de plus en plus courts, que peuvent faire les ingénieurs de conception pour réduire le temps et l’argent nécessaires à la fabrication d’un moule ?

1. Analyse point par point

Commencez par analyser ce que vous devez obtenir, et ce que vous devez éviter, puis réfléchissez à la meilleure méthode pour y arriver grâce à votre moule.

Essayez d’éviter les contre-dépouilles qui compliquent, voire parfois rendent impossible l’injection de la pièce. Si c’est difficile, peut-être parce que vous avez besoin de tiroirs, de fermetures ou extractions coulissantes. Réfléchissez alors à une autre solution mettant en œuvre des noyaux traversants, ou changez les plans de joints et angles de dépouille pour garantir une construction plus facile du moule.

2. Choisissez vos finitions avec attention

Avez-vous réellement besoin d’un moule parfaitement poli, de surfaces texturées ou de numéros de pièces moulées ? Ce peut être le cas si vous êtes fournisseur pour des applications aérospatiales ou militaires. Dans le cas contraire, cela peut rendre votre moule plus onéreux.

3. Ne négligez pas la dépouille

Certains détails doivent être pris en compte pour votre moule, et un spécialiste du moulage par injection vous rappellera de ne pas négliger la dépouille. Qu’est-ce que ça veut bien dire ? Si vous regardez de plus près un cube de glace, il présente des arêtes coniques, donc une dépouille, pour que vous puissiez le démouler facilement. C’est la même chose pour des pièces injectées, vous devez prévoir une certaine dépouille pour une éjection plus facile.

4. Plans de modifications

Il n’est pas toujours possible d’obtenir du premier coup un moule parfait pour la pièce finale. Si vous prototypez une pièce, vous pouvez avoir besoin de plusieurs itérations du concept avant d’arriver à votre version définitive. Si vous souhaitez apporter des modifications à votre moule, prenez en compte le fait que vous pouvez éliminer du métal du moule, mais pas en rajouter. Si l’on change de point de vue, cela veut dire que vous démarrez avec moins de plastique, et vous pourrez en rajouter pour les conceptions ultérieures. Ainsi, vous pourrez éventuellement épaissir une paroi, mais pas l’amincir, vous pourrez ajouter des détails comme des bossages, des textes en relief ou des nervures, mais vous ne pourrez pas les enlever, et vous pourrez réduire le diamètre d’un trou ou même l’éliminer - en ajoutant du plastique dans les versions ultérieures.

5. Pensez aux moules aluminium

Les moules aluminium sont plus économiques que les moules acier, et par ailleurs plus faciles à modifier. Les moules en acier sont généralement constitués de plusieurs petites pièces qui s’adaptent les unes aux autres comme dans un puzzle, ce qui signifie que si vous voulez effectuer une modification, vous devrez refaire le moule complet. Les moules aluminium sont normalement constitués de deux pièces - le côté fixe et le côté mobile, des modifications peuvent donc être apportées (dans certaines limites) en usinant à nouveau le moule existant. Il peut être intéressant de demander à votre fournisseur s’il propose une garantie à vie pour votre moule, afin que vous soyez sûr qu’il dure jusqu’à la fin de votre projet.

 

Vous voulez en savoir plus sur le moulage par injection chez Protolabs ? Demandez un devis interactif gratuit. Vous le recevrez dans les 24 heures accompagné d’une analyse de faisabilité.