The Innovation Race

mardi 1 octobre 2019 Matt Hatch
The Innovation Race

Nous avons discuté au cours des derniers mois avec certains des plus importants décideurs de l’industrie automobile européenne.

Nous désirions en effet savoir comment les constructeurs européens affrontent les défis posés en cette période d’évolution sans précédent, et quelle est leur confiance dans le futur.

Cette rechreche nous a conduit à examiner les innovations dans le secteur automobile de toute l’Europe. Nous avons questionné plus de 300 cadres supérieurs en France, Allemagne, Italie et au Royaume-Uni pour obtenir une image détaillée de l’état d’ensemble de l’industrie sur tout le continent et sur les territoires respectifs. Ces recherches fournissent donc une perspective réellement unique d’un secteur essentiel, qui contribuent énormément à la croissance économique de l’Europe.

Nous voulions savoir comment les forces combinées de l’industrie 4.0, l’évolution des attentes et demandes des clients et la pression croissante politique et économique façonnaient cette industrie.

Nos recherches ont mis en lumière des statistiques révélatrices :

  • 52 % des personnes interrogées pensent qu’un constructeur majeur sortira du marché dans les trois ans à venir
  • 55 % considèrent les réglementations environnementales plus strictes comme la préoccupation la plus importante à court terme (dans les 12 prochains mois)
  • 52 % croient qu’un nouvel arrivant va faire exploser le marché avec un nouveau type de véhicule révolutionnaire dans les trois ans à venir
  • 56 % attendent que les consommateurs pratiquent de plus en plus l’autopartage plutôt que d’acheter leur véhicule
  • 69 % disent qu’ils n’ont jamais subi une telle pression d’innovation qu’aujourd’hui
  • 71 % disent qu’ils ont besoin d’adopter l’industrie 4.0 ou des processus numériques pour survivre

Il semblerait que les consommateurs attendent désormais dans un proche avenir les voitures électriques et les véhicules autonomes. Ils seront heureux de partager leurs véhicules et se fieront aux véhicules dotés de nouvelles technologies pour se déplacer. De nombreux décideurs de l’industrie pensent qu’ils sont bien placés pour répondre à ces défis, avec un optimisme élevé sur tout le continent, en général plus de 80 % dans les quatre pays.

Mais nous avons détecté quelques indices de suffisance. Le rapport indique également que la moitié des personnes interrogées (48 %) se plaignent d’une difficulté croissante à trouver le bon talent pour piloter les innovations dont elles auront besoin pour prospérer. Et dans certaines régions, à peine 10 % de constructeurs constatent que l’impression 3D et la fabrication additive jouent un rôle important dans leur travail.

Nous pensons que le message est clair.

Les constructeurs doivent voir le rythme d’évolution comme une chance, et pas comme une menace. La vitesse d’innovation est fondamentale sur le marché actuel, et la vitesse des changements ne peut qu’accélérer.

S’ils ne peuvent pas trouver les talents nécessaires, que ce soit en interne ou en développant de nouveaux partenariats avec des pionniers externes, ou s’ils sont trop lents à adopter des technologies de développement rapide comme l’impression 3D et la fabrication additive, ils vont rester sur la voie de droite, avant de finalement emprunter la sortie qui les fera quitter le marché.

Pour en savoir plus sur les résultats de ces recherches, vous pouvez suivre ce lien.