Trouver la bonne adéquation acheteur-fournisseur

lundi 10 septembre 2018 Laura Reeves

En examinant les différents choix possibles, vous devrez répondre à de nombreuses questions essentielles... quelles sont-elles ?

  1. Le fournisseur propose-t-il les procédés de fabrication dont vous avez besoin ?
    Si possible, visitez ses locaux pour vous en rendre compte par vous-même.
  2. Le fournisseur peut-il répondre rapidement à vos demandes ?
    Assurez-vous que la vitesse et la capacité de production sont suffisantes pour répondre à vos demandes pendant la phase de développement du produit, le lancement sur le marché et la production.
  3. Le fournisseur exige-t-il un nombre minimal de pièces à la commande ?
    Certains fournisseurs demandent un nombre minimal de pièces assez élevé à la commande. Si vous n’avez besoin au départ que de petites séries, il vaut mieux trouver un service de fabrication à la demande sans contrainte de commande minimum.
  4. Bénéficierez-vous d’un bon niveau de contrôle qualité ?
    Le standard proposé est-il adapté à votre produit ? Par exemple, le contrôle qualité d’un fournisseur de pièces médicales doit être excellent, ce qui n’est pas forcément nécessaire pour un produit commercial plus courant. Ne payez que pour le produit dont vous avez besoin.
  5. Le fournisseur travaille-t-il avec les matières dont vous avez besoin ?
    Si vous avez besoin d’un large choix de matières, les services de fabrication à la demande ont en général la meilleure gamme en stock, et l’expertise pour les utiliser. En outre, ils ont la capacité de travailler avec des matières fournies par le client.
  6. Recevrez-vous l’assistance nécessaire lors de conception ?
    Si vous n’êtes pas un expert en fabrication, choisissez un service qui vous apporte des conseils sur la faisabilité de votre pièce ou produit.
Tirez le meilleur parti de la fabrication numérique

En plus de ces questions essentielles, regardez si votre fournisseur peut vous apporter les bénéfices de la fabrication numérique, notamment la réduction du coût total de possession (CTP).

Le CTP tient compte des frais directs et indirects d’acquisition et d’utilisation d’une pièce ou d’un produit tout au long de son cycle de vie. En d’autres termes, il s’agit du prix d’achat de la pièce, auquel s’ajoutent des frais d’expédition et de logistique, d’inventaire, d’exploitation, de maintenance et d’amortissement. En ce sens, le CTP représente mieux la valeur ou le retour sur investissement que le simple prix d’achat. L’évaluation des fournisseurs en termes de CTP consiste à examiner la qualité, la répétabilité et les performances dans les délais plutôt que simplement l’investissement initial.

Comment les fournisseurs réduisent-ils le coût total de possession ?

Les technologies avancées de production sont à l’origine de la nouvelle révolution industrielle qu’on appelle industrie 4.0. De plus en plus de fournisseurs utilisent donc des processus automatisés pour évaluer, planifier et produire des pièces personnalisées de manière économique et rapide.

Par exemple, certains prestataires de fabrication à la demande offrent des bénéfices en termes de CTP pour les moules et pièces. Ceci s’obtient par :

  • Une offre de service qui permet de fabriquer un produit passant de l’état de prototype à la production, en réduisant la complexité d’une gestion multifournisseurs et les coûts.
  • Une disponibilité des moyens de production et une automatisation avancée pour garantir une production qui respecte les délais de livraison.
  • Une réduction des coûts de stockage, en offrant aux acheteurs la flexibilité de commander les quantités dont ils ont besoin, au moment où elles sont nécessaires.
  • Une réponse à la volatilité de la demande. Lorsque celle-ci augmente, les pièces sont produites plus rapidement, pour éviter les ruptures de stock.
  • Des garanties pour les projets de moulage par injection. Certains fournisseurs offrent une garantie à vie sur votre moule pour les nouvelles commandes de la même pièce, sans frais supplémentaires.

 

Pour résumer, cela vaut la peine de trouver la bonne adéquation entre l’acheteur et le fournisseur. Pensez en termes de partenariat demandant des investissements et un engagement mutuel. Et avec la progression de la fabrication numérique, il est utile de prendre en compte les bénéfices supplémentaires en termes de coût total de possession.