Etude de cas

Etude de cas: Vous connaissez la roulette...

DMG Dental

Les pièces plastiques critiques, fabriquées et fournies par le service de moulage par injection rapide Protomold de la société Proto Labs, ont contribué à accélérer le temps de mise sur le marché d’un nouveau traitement dentaire sans fraise. Grâce à ce système innovant développé par DMG Dental, une visite chez le dentiste, souvent redoutée, pourrait bientôt devenir une expérience beaucoup plus sereine et moins traumatisante.

Pour beaucoup, le bruit strident de la roulette du dentiste est tellement effrayant qu’ils préfèrent mettre en péril leur hygiène buccale plutôt que de prendre rendez-vous chez le dentiste, même pour un contrôle de routine. Un dispositif flambant neuf, créé par DMG Dental, pourrait les convaincre d’agir différemment.

Alors que la plupart des gens se brossent les dents presque sans y penser, l’utilisation du fil dentaire, pour beaucoup, est au mieux, une pratique occasionnelle. Cependant, la triste réalité est que l’espace entre les dents offre un environnement idéal pour la prolifération acide de bactéries qui attaquent l’émail des dents. Cela conduit au développement de ‘pores’ sur la surface de la dent, qui à leur tour engendrent des caries.

Jusqu’à présent, la seule façon de traiter une carie inter-dentaire était d’utiliser une fraise pour atteindre la cavité et permettre le remplissage – une approche qui conduisait presque toujours à la perte d’une quantité substantielle de dent parfaitement saine. Cependant, DMG Dental, avec son nouveau système primé Icon, arrive au même résultat sans l’utilisation de la fraise. Le succès de ce produit est basé sur l’insertion de cales plastiques interdentaires pour séparer les dents qui sont très proches.

"Il est essentiel que le dentiste dispose de suffisamment d’espace entre les dents pour réaliser l’ensemble du traitement,” explique Mr Steffen Effenberger, responsable du développement technique chez DMG. "Les dentistes utilisaient déjà des cales pour d’autres traitements, mais elles étaient généralement en bois. Nous ne pouvons pas utiliser le bois car il absorberait les matériaux utilisés pour le traitement après la séparation des dents. Nous avons donc commencé le développement d’une cale dans un matériau plastique approprié. " "En fait, DMG a dû réinventer la cale inter-dentaire en bois.

Le défi était de réaliser une cale standard universelle, capable de séparer correctement tous les types de dents", précise Mr Effenberger, "Nous avons commencé par modifier la géométrie, en créant une forme trapézoïdale en coupe transversale. "Auparavant, nous utilisions notre propre imprimante 3D pour créer environ 10 prototypes différents.

Cependant, ils ne convenaient pas pour les essais ‘in situ’, en raison des caractéristiques des matériaux différentes. Faire réaliser un outillage aurait généré des coûts additionnels, ce qui, pour un produit non éprouvé, aurait été trop risqué et bien entendu, trop long. Puis, un collègue a découvert une autre alternative lors d’un salon : Proto Labs®, le service de moulage par injection rapide. Tout ce que nous avions à faire était de charger notre modèle CAO 3D sur le site de Protomold et, dans la journée, nous avons reçu un devis de production."

L’équipe de DMG a été plus que surprise par la rapidité et la fiabilité du service de Proto Labs. Auparavant, la société avait accepté des délais de prototypage supérieurs à 8 semaines. Mais, grâce à Proto Labs, ils ont été réduits à 2-3 semaines, du premier contact à la réception des pièces finies.

“En fait, Proto Labs aurait pu être encore plus rapide, mais nous avions à clarifier quelques points,“ explique Mr Effenberger. “Nous devions, par exemple, fournir notre propre matière à Proto Labs afin de respecter les normes médicales. Dès lors, le développement s’est accéléré rapidement – nous avons questionné des dentistes afin d’améliorer notre cale inter-dentaire. Nous avons notamment découvert que le ‘peigne’ pouvait être totalement supprimé alors qu’un arc, sur la partie inférieure de la cale, apportait encore plus de résistance à la déformation et fournissait un ajustement optimal aux gencives.”

"Sans Proto Labs, nous n'aurions, tout simplement, pas pu mettre le produit sur le marché aussi rapidement."

Après seulement quatre semaines de développement, la version actuelle fut achevée fin août 2011. Les premières livraisons de petites séries furent assurées par Proto Labs, en attendant la disponibilité des pièces issues de l’outillage en acier commandé par DMG pour une production à grande échelle.

“Notre fournisseur d’outillage habituel était content que nous travaillions avec Proto Labs durant cette phase prototype car il n’est pas équipé pour faire face à de fréquentes modifications ou à des productions de faible volume“, explique Mr Effenberger. “Sans Proto Labs, nous n’aurions, tout simplement, pas pu mettre le produit sur le marché aussi rapidement.“

Alors, comment fonctionne Icon ? Et bien, une fois que la cale inter-dentaire a séparé les dents, la surface de la dent ‘malsaine’ peut être pré-traitée avec un gel spécial. La zone est alors séchée à l’alcool avant l’application de la résine Icon à l’aide d’une seringue plastique pour pénétrer la carie, durcir et boucher les pores.

"Nous avons trouvé un véritable partenaire en Proto Labs, qui fournit une grande fiabilité dans le traitement des commandes," conclut Mr Effenberger, "Chaque échéance a été respectée ! En fait, le délai de 24 heures pour obtenir un devis à partir du chargement du modèle 3D a souvent été largement réduit et les conseils de manufacturabilité que nous avons reçus, pour la réalisation de nos modèles, étaient pertinents. Pour cette raison, nous avons utilisé le process Usinage CNC pour des améliorations de notre seringue d’application. Lorsque les délais sont courts et que nous avons besoin de pièces réelles, nous nous appuyons sur Proto Labs, comme un partenaire, pour développer des produits mieux et plus rapidement".

Vous avez effectué une recherche pour ""