Etude de cas

Proto Labs® à l'heure de l'extrême

Flame Offroadboards

Le fabricant allemand de "mountainboards", Flame Offroadboards, fait appel aux services du spécialiste du moulage par injection rapide Proto Labs®, pour l'aider à faire de ce phénomène sportif en pleine expansion l'accessoire d'activité de plein air le plus tendance du moment.

Qui aurait pu prévoir que les snowboards se vendraient en quantités proches de 5 millions par an quand les premiers accros, le front ceint d'un bandana, dévalaient les pentes neigeuses, les pieds fixés à des planches sans roulettes vers la fin des années 1980 ?

Près de 30 ans plus tard cependant, la recherche de sensations fortes pour entretenir l'adrénaline pendant les mois d'été a donné naissance à un nouvel engouement dans la région alpine d'Europe centrale. Un nouveau sport extrême appelé "off-road" ou "mountainboarding" a fait son apparition, et la demande dépasse actuellement l'offre. C'est pourquoi le "prix de la rue" pour une mountainboard de fabrication professionnelle se situe actuellement aux alentours de 2 000 €.

Ce prix étant prohibitif pour beaucoup d'amateurs souhaitant s'essayer à ce nouveau sport, un jeune entrepreneur allemand appelé Albert Müller a créé la société Flame Offroadboards avec pour objectif de concevoir et de fabriquer une gamme de mountainboards révolutionnaires coûtant entre 450 et 1 000 €.

Afin de respecter ce budget, l’ingénieur de 36 ans, a décidé de cibler les fournisseurs locaux, une décision qui allait faciliter la communication, point crucial lors du développement d’un nouveau produit soumis à un processus continu d'améliorations et de modifications. L'un de ces fournisseurs est Proto Labs, dont le siège allemand se trouve à Mosbach. Les deux sociétés sont maintenant étroitement associées dans le travail de développement et de construction des "off-road boards" innovantes de Flame.

La pièce centrale faisant l'objet du partenariat entre les deux sociétés est la jante, élément crucial qui détermine le comportement de la planche.

“La conception de l'axe de nos planches est exclusive », explique Monsieur Müller. « Les axes de skate-board standard sont parfaits pour les parcours simples, mais à plus grande vitesse et sur terrain plus accidenté, les comportements instables ["wobble" ou guidonnage en français] sont fréquents. La solution généralement employée pour résoudre cette difficulté est de déployer des axes type « channel », qui offrent une meilleure stabilité tout terrain. Nous avons conservé la simplicité de l'axe de type skate et l'avons combinée avec les excellentes caractéristiques de roulement de l'axe de type channel.

“Il s'agit d'un axe sur mesure, la dimension entre les roulements est de 37,5 mm pour la jante réalisée par Proto Labs, continue-t-il. Cette dimension n'est pas standard et il n'existe rien de semblable sur le marché. Nous n'avons donc pas contacté les fabricants de jantes classiques car leur outillage n’aurait pas pu répondre à nos besoins.”

Il ne faut pas sous-estimer l’importance de la forme de la jante comme facteur de différentiation avec les autres planches.

“Les bon riders utilisent des pressions de pneus élevées pouvant aller jusqu'à 4 bars, la jante est donc conçue comme un modèle à six rayons avec six boulons afin d'obtenir la meilleure rigidité possible, explique Mr Müller. La structure est conçue pour permettre d'utiliser des pneus de 20,32cm et de 22,86cm, qui se centrent automatiquement. Les riders préfèrent les pneus de 20,32cm en freestyle et en descente, tandis que les pneus de 22,86cm sont utilisés pour les terrains sans piste ou les sols mous et sableux.”

“C'est dans la première phase de développement alors que les idées sont encore un peu floues, que les services de Proto Labs prennent toute leur valeur.”

Lors d'entretiens avec Jörg Müller, directeur commercial de Proto Labs en Allemagne, il est apparu relativement rapidement que le procédé de moulage par injection innovant privilégié par Protomold serait intéressant et permettrait d'obtenir des résultats d'excellente qualité.

Diverses matières chargées en fibres de verre longues ou sphériques ont été envisagés pour les jantes. Le choix s'est finalement arrêté sur une matière très dure et rigide et un petit nombre de pièces ont été produites. Certaines de ces jantes se sont brisées dans des situations extrêmes. Flame a donc retardé la fabrication en série.

“Nous avons ensuite choisi une nouvelle matière stabilisée, chargée de fibres de verre et offrant davantage d'élasticité, dit Monsieur Müller. Cette matière est utilisée pour les jantes des vélos BMX et de nouveaux prototypes sont en cours d'essais au moment même où nous parlons.”

Si tout va bien, Proto Labs fabriquera 5 000 moitiés de jantes dans cette matière, qui figure dans sa base de données très complète de matières plastiques, parmi de nombreuses autres.

La coopération entre Flame Offroadboards et Protomold dure depuis plus de six mois. Monsieur Müller avait à peine téléchargé son premier dessin sur le site internet de Proto Labs, qu'il recevait un coup de téléphone de Jörg Müller, lui conseillant de changer la conception des angles d'éjection du moule.

Ce conseil bref mais crucial a convaincu Albert Müller du sérieux avec lequel Proto Labs était prêt à s'engager dans son projet. C'est ainsi qu'est née une relation client riche et productive. Protomold a également participé à la fabrication des plateaux dont certains ont été réalisés en plastique afin de limiter le poids et les coûts.

Monsieur Müller affirme qu'il lui aurait fallu investir 4 ou 5 fois plus d'argent pour acheter des outils de moulage classique chez un autre fournisseur, sans bénéficier de la souplesse que permet le procédé Proto Labs.

“C'est dans la première phase de développement, conclut-il, alors que les idées sont encore un peu floues, que les services de Proto Labs prennent toute leur valeur".