Groupe Hansgrohe

Le groupe Hansgrohe fabrique des prototypes chromés avec Protolabs

Tourner le robinet et goûter à la joie d'un flot d'eau étincelante … ! Le savoir-faire nécessaire à ce plaisir apparemment simple est immense.



Siège du Groupe Hansgrohe
Siège du Groupe Hansgrohe

Le groupe Hansgrohe fabrique des prototypes chromés avec Protolabs

Tourner le robinet et goûter à la joie d'un flot d'eau étincelante … ! Le savoir-faire nécessaire à ce plaisir apparemment simple est immense. Obtenir le débit d'eau vraiment adéquat : ni trop fort, ni trop faible, ni trop parcimonieux ou trop peu économique, de nombreuses fois par jour, d'année en année, en passant d'une eau très froide à une eau très chaude, et toujours en veillant à étonner : voici la façon dont Hansgrohe conçoit ses robinets. La société investit des efforts considérables dans le prototypage de chaque nouvelle conception afin de séduire les consommateurs avec leur nouvelle gamme de modèles. Pour bénéficier de prototypes chromés de même que d'une flexibilité, d'une rapidité et de capacités de réalisation dans ses opérations, Hansgrohe s'est adressée à Protolabs.

Fondée par Hans Grohe en 1901, l'entreprise s'est toujours efforcée de faire preuve d'audace et d'innovation. À l'origine, l'activité était entièrement axée sur la plomberie domestique, secteur naissant du début des années 1900. La réussite initiale de Hansgrohe s'est produite avec l'introduction de pommeaux de douche en métal.   Quelques années plus tard, on attribua à Hans Grohe (alors âgé de 82 ans) l'invention de la colonne de douche permettant de régler le pommeau de douche à n'importe quelle hauteur. C'est à Hansgrohe que l'on doit d'autres découvertes marquantes dans le domaine de la douche, notamment la première douche à main avec jet réglable (la « Selecta »), qui s'est vendue à plus de 30 millions d'unités. La marque Axor est née en 1992, apportant des collections de designers très personnelles et des concepts originaux en matière de salles de bain et de pièces d'habitation.

''Pour devancer la concurrence, nous générons une succession rapide de produits nouveaux vendus avant que le cycle de copie ne démarre.''

Hansgrohe – marque mondiale leader

Comptant désormais au nombre des plus grands producteurs mondiaux de robinets et de douches, Hansgrohe dispose d'un siège situé dans la tranquille région de la Forêt noire, dans le sud-ouest de l'Allemagne. C'est là que la société accueille 2 250 employés (sur un effectif mondial de 3 800 personnes), le service de la conception et celui de la recherche et du développement, un important département de prototypage y étant également basé.

30 000 prototypes par an

Jochen Armbruster dirige la R&D et la fonction de prototypage de Hansgrohe. La société bénéficie de sa propre entité de prototypage sur le site, de même que d'un ensemble de machines CNC, de divers processus de prototypage rapide et d'imprimantes 3D. Jochen précise : « Nous fabriquons environ 30 000 prototypes par an, qu'il s'agisse de structures et poignées de base ou de composants internes et de vanne. Notre activité étant axée sur la plomberie, 95 % des échantillons présentent un aspect chromé ou en acier inoxydable. Les autres sont des pièces spécialisées en chrome blanc et dans d'autres couleurs. »

Une conception de niveau exceptionnel

Le nombre important de prototypes peut s'expliquer du fait de l'accent que la société met sur la conception. Jochen Armbruster décrit ce parti pris comme suit : « Nous représentons un modèle de forme et de fonction de haute qualité et ceci se reflète à tous les échelons, jusqu'à la haute direction. Alors qu'ailleurs une poignée d'ingénieurs concepteurs crée un produit directement mis en vente, des comités de gestion complets participent aux prises de décisions de manière à jouer dès le début un rôle au niveau des nouvelles conceptions. Sans compter que notre marché attend toujours des nouveautés : les produits sont souvent lancés lors de l'une des foires commerciales internationales.

La commercialisation de nouvelles conceptions produit généralement un enthousiasme initial qui est rapidement suivi par des modèles imités par la concurrence soucieuse d'adopter les tendances du marché. Pour devancer la concurrence, nous générons une succession rapide de produits nouveaux vendus avant que le cycle de copie ne démarre. Pour les clients Hansgrohe, notre spécificité concerne la qualité de nos produits, laquelle provient d'une quête de perfection inhérente à la marque. »

Robinets Hansgrohe chromés

Perfectionnement du « look » chromé

Produire l'effet chromé typique sur nos prototypes au moyen des machines en interne est un processus chronophage. Et Jochen Armbruster d'expliquer : « Il faut d'abord traiter le bloc en laiton sur les machines CNC, puis effectuer la rectification et le polissage manuels, et enfin les ébauches sont envoyées à l'atelier de galvanoplastie avant d'être retournées au service de prototypage en vue de l'assemblage. Ce n'est que lorsque les prototypes sont prêts que le choix de la conception adoptée pour la gamme sera fait. Par le passé, nous avons travaillé avec des méthodes optiques à partir du chrome, d'où l'utilisation de processus de peinture. Toutefois, ceci ne permet pas de recréer le type de surface produite lors du processus de galvanoplastie. Ainsi, les angles vifs sont tout simplement impossibles à réaliser. Jusqu'au moment où nous avons découvert Protolabs. Protolabs utilise des processus d'impression 3D pour créer rapidement la structure de base, puis celle-ci est revêtue d'une surface chromée semblable à celle réalisée durant notre processus de galvanoplastie. 

"Notre processus de prototypage conventionnel comprend un flux de production qui exige beaucoup de temps et d'efforts pour les surfaces chromées et comprend au moins 15 étapes ; avec Protolabs, nous commandons simplement les pièces et elles nous sont envoyées en quelques jours."

Protolabs accélère le processus

Pour Jochen Armbruster, découvrir Protolabs a constitué la solution optimale en vue de réduire le délai de mise sur le marché de leurs produits par le biais du prototypage rapide, combinée à la demande de finition de surface de qualité. Par exemple, lancer un nouveau produit lors de l'une des foires commerciales majeures exige une grande préparation, au moins six mois avant le lancement. Des photographies du produit sont nécessaires pour les brochures et catalogues de promotion, de même que pour d'autres promotions publicitaires et de vente, et cela bien avant que les produits des séries ne soient terminés. « Pour les séances photo professionnelles, nous avons besoin de produits d'une qualité proche de la fabrication de séries, et dotés de surfaces quasiment parfaites. Nous pouvons y parvenir avec l'impression 3D. De plus, des méthodes additives peuvent servir à mettre en œuvre des géométries internes qui ne sont pas réalisables avec l'usinage - ceci tient au fait que les produits fabriqués en série ne sont pas usinés mais moulés. »

D'autres traitements sont possibles

La similarité entre les pièces à effet chromé et les produits finis permet au client de disposer d'un plus grand choix. La gamme Axor confère aux clients la possibilité de réaliser leurs robinets dans des finitions métalliques différentes. Pour évaluer ces aspects à l'avance, les prototypes chromés de Protolabs sont métallisés chez Hansgrohe au moyen d'un vide très poussé. Ils réagissent au revêtement PVD (dépôts physiques en phase vapeur) de la même façon que les pièces réelles, et il est alors possible de prendre une décision quant à la couleur souhaitée.

Rapidité : des chiffres parlants

Avec Protolabs, de la commande d'une pièce avec un revêtement de surface à sa réception, le délai d'exécution est de moins de dix jours. Jochen Armbruster analyse la vitesse du délai d'exécution assurée par Protolabs : « En R&D, la vitesse compte. Notre activité est régie par la conception et nous sommes au nombre des dix premières sociétés du iF World Design Guide, devant des entreprises telles que Apple, Daimler ou BSH. Notre processus de conception implique de produire un nombre important d'échantillons tangibles qui sont sélectionnés en fonction de leur aspect et de leur toucher en vue de la production. Par exemple, dans le cas d'un robinet mélangeur, constater l'impact tri-dimensionnel des modifications apportées à certaines positions et à certains rayons est important. Les images 3D, voire les rendus VR utilisant des verres 3D, ne sont simplement pas suffisamment performants pour ces opérations. Rien ne saurait remplacer des échantillons réels lorsqu'il s'agit de tester des produits avec des utilisateurs finaux lors d'essais en conditions réelles. »

Intensifier la coopération

Jochen Armbruster se réjouit de collaborer avec Protolabs : « L'équipe Protolabs affectée à notre compte comprend réellement nos exigences de prototypage. Pour autant, nous nous chargeons de préciser nos priorités et mettons en lumière les détails à reproduire aussi précisément que possible. Notre processus de prototypage conventionnel comprend un flux de production qui exige beaucoup de temps et d'efforts pour les surfaces chromées et comprend au moins 15 étapes ; avec Protolabs, nous commandons simplement les pièces et elles nous sont envoyées en quelques jours. Le processus Protolabs est rapide et efficace et il est soutenu par une relation de travail performante que nous avons l'intention de renforcer à l'avenir. »