Insight

La résolution des détails

Votre masterclass en design produit et développement

 

Masterclass Protolabs’ Insight

Notre série de vidéos Insight vous aidera à maîtriser la fabrication numérique.

En plus de nos conseils de conception mensuels, nous publions désormais régulièrement ces nouvelles vidéos : chacune d'entre elles vous donne un aperçu plus approfondi de la manière de concevoir de meilleures pièces. Nous aborderons des sujets spécifiques tels que le choix du bon matériau d'impression 3D, l'optimisation de votre conception pour l'usinage CNC, les finitions de surface pour les pièces moulées, et bien d'autres encore.

Alors, rejoignez-nous et ne manquez pas l'événement.

 

Insight : La résolution des détails


03.04.2020

Bonjour et bienvenue dans cette édition de nos vidéos Insight !

Nous vous rappelons que ces vidéos sont là pour vous aider et vous conseiller afin que vous puissiez tirer le meilleur parti de la fabrication numérique et du prototypage. Que vous choisissiez l’impression 3D, l’usinage CNC ou le moulage par injection, nous aimerions vous aider à arriver à vos fins.

Comme tous les fabricants, lorsque nous produisons des pièces, nous avons à cœur de bien façonner leur géométrie jusque dans les moindres détails. Nous devons nous assurer qu’à l’impression, un élément donné est fidèlement reproduit, et qu’il présente une largeur et une profondeur nominales.

Tout dépend alors de la résolution de la machine de production. Nous connaissons maintenant tous la notion de résolution. Après tout, la qualité de la vidéo que vous regardez en ce moment même dépend de ce critère. Si nous la réduisons, nous perdons notre faculté à distinguer les détails.

Comme sur les écrans, il serait tentant de penser que les plus grandes résolutions sont toujours mieux indiquées. En matière d’impression 3D, cependant, la méthode de travail la plus efficace consiste à ajuster la résolution pour bien l’adapter à la réalisation prévue. Pour cette raison, on utilise généralement trois types de résolutions : normale, élevée et microrésolution.

La plupart des pièces à imprimer fonctionneront parfaitement avec une résolution normale. C’est l’impression standard, sans avoir besoin d’éléments extrêmement détaillés.

Lorsque la précision du dessin augmente, nous nous tournons vers la haute résolution. Ce degré de résolution présente des détails de l’ordre de 0,1 mm. C’est une impression minutieuse, avec de très petits détails.

Cela ne suffit pas ? Vous avez besoin de plus de précision ?

Lorsque vous avez besoin d’éléments très fins (à savoir des détails de l’ordre de plusieurs centièmes de millimètre), vous pouvez recourir à la microrésolution.

Cependant, à ce type d’échelle, il sera nécessaire de réfléchir longtemps et minutieusement au type de matière à utiliser. Dans la plupart des cas, les plastiques standard ne parviendront pas à reproduire le niveau de détail nécessaire et même lorsque cela est possible, la pièce risque de perdre en rigidité.

Par exemple, chez Protolabs, nous employons du MicroFine Green, une matière spécialement conçue pour ces travaux de haute précision. Les différentes couches imprimées parviennent alors à une épaisseur de 0,025 mm seulement. C’est véritablement très, très fin, ce qui permet de respecter des tolérances extrêmement étroites.

Comme son nom l’indique, le MicroFine Green est vert. Ses propriétés mécaniques favorisent sa longévité et sa rigidité. À titre de comparaison, il ressemble aux ABS classiques. Il est plus rigide que le Watershed (un matériau microfluidique transparent) et les éléments construits ont tendance à être plus résistants qu’avec des matières d’impression 3D similaires, à échelle comparable.

Cela dit, la nature du produit (comme pour la plupart des matières utilisées à une microrésolution) n’est généralement pas suffisamment robuste pour se prêter aux utilisations finales courantes. En d’autres termes, il est peu probable que vous puissiez construire vos produits avec ce matériau. Pour la construction rapide de prototypes à ce degré de résolution, en revanche, ce matériau est exemplaire.

Actuellement, la plupart des sociétés et des développeurs qui travaillent avec ce produit l’utilisent pour réaliser rapidement et fidèlement des prototypes de petits composants pour des dispositifs médicaux. La précision des moindres détails revêt une importance considérable dans ce domaine. Nous devons donc nous assurer que la résolution est aussi élevée que possible.

Dernière différence entre ces types de plastiques et les produits d’impression conventionnels : la finition. Pour obtenir une finition standard, les pièces sont généralement traitées par grenaillage pour assurer une surface très lisse.

Pour la microrésolution des pièces, nous aurons tendance à éviter cette étape, puisque le grenaillage risque d’endommager les détails les plus minutieux. Assez logique, somme toute... Ainsi, lorsque vous aurez besoin de concevoir une pièce d’une précision extrêmement élevée, le vert pourrait bien vous porter chance...

Voilà pour aujourd’hui. J’espère que cette vidéo vous a apporté des informations utiles.

Rendez-vous vendredi prochain !

 

Avec nos remerciements à Natalie Constable.

 

Autres Vidéos >

Inscrivez-vous aux Masterclass "Insights"

Inscrivez-vous maintenant et ne manquez plus les Masterclass Protolabs' Insight.
Cliquez ici

Contenu associé