Cuivre CuNi2SiCr pour impression 3D métal

Cuivre DMLS

Les pièces en cuivre imprimées en 3D offrent une multitude de possibilités aux concepteurs. Jusqu’à présent, pour obtenir un prototype ou fabriquer une pièce en cuivre, l’usinage à commande numérique s’imposait comme la solution la plus courante.

Nous utilisons un cuivre CUNi2SiCR faiblement allié qui présente les propriétés suivantes :

  • Grande conductivité thermique
  • Grande conductivité électrique
  • Excellentes propriétés mécaniques
  • Bonne résistance à la corrosion

Cela signifie que vous pouvez prototyper ou produire des pièces en cuivre pour des environnements difficiles où vous n'auriez pas normalement utilisé ce métal.

Concevoir l’impossible

Le plus grand avantage de l’impression 3D du cuivre est sa compatibilité avec l’élaboration de géométries impossibles à réaliser avec l’usinage à commande numérique, comme des structures en nid d’abeilles permettant d’alléger la pièce, ou d’autres constructions internes très précises comme des canaux.

Cette technique est également plus respectueuse de l’environnement : elle produit moins de déchets, puisque le métal est ajouté au cours de la production et non enlevé.

  • De 1 à plus de 50 pièces
  • Expédition sous 1 à 7 jours ouvrés
Applications courantes
  • Grande conductivité thermique
  • Grande conductivité électrique
  • Excellentes propriétés mécaniques
  • Bonne résistance à la corrosion
DMLS cuivre

Frittage laser direct de métal

Protolabs est l’une des premières sociétés de fabrication numérique en Europe à avoir investi dans l’impression 3D du cuivre. Nous utilisons le procédé de frittage laser direct de métal (DMLS), frittage laser direct de métal ce qui nous permet de produire des prototypes en métal parfaitement fonctionnels en seulement deux jours. Cette technologie garantit une pièce finie généralement considérée d’aussi bonne facture qu’une pièce forgée, puisque le matériau présente une densité supérieure à 99 %.

Le processus commence par le frittage de chaque couche au moyen d’un laser dirigé sur un lit de poudre métallique. Une couche de poudre en section croisée est micro-soudée. Puis, le plateau d’impression descend et un outil passe sur la pièce pour y déposer une nouvelle couche de poudre, afin de construire la pièce étape par étape.

L’épaisseur de chaque couche est de 20 microns (µm), finesse supérieure à celle des procédés utilisés par nos concurrents. Il est donc possible d’obtenir chez Protolabs une surface plus lisse pour vos pièces en cuivre.

DMLS cuivre Protolabs

Pièces en cuivre : impression 3D ou usinage à commande numérique ?

Il est à présent possible de concevoir des pièces auparavant irréalisables. Cependant, certaines applications restent mieux adaptées à l’usinage à commande numérique plutôt qu’à l’impression 3D. Il n’existe aucune règle universelle pour le choix de la meilleure technologie. Tout dépend de votre projet et de son application.

Si vous avez besoin d’au moins plusieurs centaines de pièces, l’usinage à commande numérique peut s’avérer plus judicieux. Par ailleurs, même s’il est possible de concevoir une multitude de formes plus complexes au moyen de l’impression 3D, les tolérances sont plus fines avec l’usinage.

Chez Protolabs, nous sommes heureux de pouvoir vous proposer le meilleur des deux technologies pour fabriquer des prototypes ou produire des pièces en cuivre. Nous ingénieurs spécialisés vous fourniront des conseils sur la stratégie la plus adaptée à vos projets en toute objectivité.

Resources

Spécifications - DMLS

Nos spécifications de conception pour le DMLS vous aideront à comprendre les différentes capacités et limitations. Notre équipe de conception est à votre disposition pour vous aider.
VOIR LES SPÉCIFICATIONS
Protolabs quote

Devis instantané gratuit et analyse de conception

DEMANDER UN DEVIS